Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Tech Lab

Une concurrence féroce sur la production de puces mobiles

marche des semi conducteurs et puces mobiles

Le monde connait, depuis déjà plusieurs mois, une pénurie de puce sans précédent qui affecte plusieurs marchés dont celui de l’automobile en premier puis celui des Smartphones. En effet, l’industrie de la téléphonie mobile, consommatrice de près du tiers de la production mondiale de semi-conducteurs, est l’une des plus affectée avec une baisse considérable de la croissance de ses ventes, qui devrait se prolonger jusqu’en 2022 voir 2023. Selon une étude menée par le cabinet Counterpoint Research, la croissance annuelle pour 2021 ne sera que de 6% contre des prévisions qui devaient atteindre les 9%. Le total des ventes se limitera donc à 1,41 milliard de Smartphones d’ici la fin de l’année.

Face à ce problème qui n’est pas des moindres, certains fabricants ont réussis a tiré leur épingle du jeu, du moins au début. Apple, par exemple, a pu passer les premiers mois de la pénurie sans difficultés grâce à sa maitrise des stocks jusqu’au 4e trimestre 2021. Pour les autres constructeurs, l’américain Google nous présente sa puce Tensor du Pixel 6 et les chinois Oppo et Huawei affichent clairement leur intention de se mettre à la fabrication de leurs propres puces électroniques. Pris au piège, Qualcomm, le leader actuel du marché, a vraiment de quoi s’inquiéter devant des constructeurs de Smartphones qui veulent leur indépendance et MediaTek qui prend de plus en plus de part de marché en équipant des appareils téléphoniques de la marque Xiaomi mais aussi Samsung.

Mais quelle est donc ce composant indispensable que tout le monde convoite ? Quels sont ses principaux fabricants ? Mais surtout quand est-il de la bataille entre Qualcomm et MédiaTek ?

Qu’est qu’un Soc pour mobile intelligent ?

Le Soc est l’acronyme de System on a Chip. Il désigne la puce mobile qui est intégrée dans nos Smartphones, nos tablettes et nos montres connectées. C’est en fait la pierre angulaire permettant le bon fonctionnement de notre appareil. Comme la carte mère d’un ordinateur, il regroupe plusieurs composants de plus en plus performants mais dans un format miniature. Nous y trouvons des éléments majeurs comme le CPU qui est un processeur, le GPU qui est une carte graphique utilisée dans les jeux pour un bon calcul des images et les dispositifs réseau chargés de la gestion du Wi-Fi, de la 4G et 5G, du Bluetooth, du NFC…

Mais ce n’est pas tout, le SoC de nos Smartphones contient également d’autres micro-éléments qui jouent un rôle important dans la qualité de ses performances et donc de celles de notre mobile intelligent. Nous avons la puce neuronale (NPU) pour un calcul rapide et confidentiel de l’intelligence artificielle qui sert par exemple dans Google Traduction, dans la gestion de l’autonomie…Il y a aussi le processeur de signal numérique (DSP) pour le traitement des signaux numériques qui permet le filtrage et la compression des vidéos, de la musique…et le processeur d’image (ISP) pour la création d’images numériques donnant à nos photographies une bonne qualité. Et enfin le processeur sécurité (SPU) qui joue le rôle d’un bouclier en cas de problèmes sur votre appareil. Il contient toutes les clés de chiffrement de vos données biométriques, bancaires et autres.

Qui sont les meilleurs fabricants de puces pour Smartphones ?

Il existe plusieurs producteurs de Soc dans le monde mais les plus connus sont, sans conteste, Samsung Electronics avec 52 ans de métier, 52,2 milliards de dollars de revenu en 2020 et plus de 290 000 employés dans le monde. Elle fournit, en batteries lithium-ion, en capteurs d’image, en modules de caméra et en écrans, les Smartphones de la marque mais aussi ceux de Sony, HTC, Nokia ou encore Apple. Nous avons aussi Taiwan Semiconductor Manufacturing Co (TSMC) dont le principal client est Apple. Il y a également Qualcomm, une firme californienne spécialisée dans les semi-conducteurs, les logiciels et autres technologies sans fil qui équipent une large gamme d’appareils téléphoniques, de véhicules, de montres, d’ordinateurs portables…

N’oublions surtout pas l’entreprise taiwanaise MediaTek, classée numéro un des producteurs de puces pour smartphones en 2020 avec près de 351 millions de Soc pour mobile vendus et une part de marché qui a grimpé à plus de 27%. Plusieurs fabricants d’appareils téléphoniques lui font confiance et ont choisi sa puce pour équiper leurs mobiles intelligents. C’est le cas notamment du chinois Oppo mais également de Xiaomi qui a vendu 63,7 millions d’unités embarquant ce processeur et de Samsung qui en a écoulé 43,3 millions.

A LIRE : Sennheiser présente ses nouveaux écouteurs filaires IE900

La bataille entre Qualcomm et MediaTek

Un grand combat se prépare entre le Qualcomm et MédiaTek. Le taiwanais veut frapper très fort pour prouver qu’il est parmi les meilleurs et ébranler ses concurrents avec un Soc Dimensity 2000 5G haut de gamme très prometteur qui sera produit dans les usines taïwanaises de TSMC. Le californien, quand à lui, refuse de se faire dépasser encore et compte bien regagner son trône de roi des puces pour Smartphones avec le prémium Snapdragon 898 qui sera réalisé par Samsung. Il se surpassera également dans les processeurs de milieu de gamme avec les Snapdragon 778G Plus 5G, Snapdragon 695 5G, 680 4G et Snapdragon 480 Plus 5G.

Le Dimensity 2000 5G et le Snapdragon 898 se livreront donc bataille avec des fiches techniques pourtant pas très différentes. Nous retrouverons un GPU Adreno 730 et une fréquence de fonctionnement des cœurs de 2,5 GHz pour le modèle de Qualcomm et un GPU Mali-G710 MC10 et une fréquence légèrement plus importante de 2,85 GHz pour celui de MediaTek. Mais cette différence réussira-t-elle à mettre le fabricant asiatique au-devant de la scène pour qu’il puisse s’imposer auprès des producteurs de Smartphones Android qui ont déjà testé et adopté les solutions de Qualcomm ! Va-t-il, comme à son habitude, faire jouer la carte du prix pour arriver à ses fins ? Nous aurons une réponse très bientôt.

Les processeurs à choisir en 2021

La Crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19, crise économique, pénurie de semi-conducteurs, l’année 2021 a été bien mouvementée dans les quatre coins du monde et dans tous les secteurs et malheureusement le marché des Smartphones n’a pas été épargné. Les constructeurs de mobiles intelligents ont tout de même gardé le cap en nous proposant des appareils de qualité avec des processeurs de grandes performances et ce n’est pas fini.

Nous avons le Snapdragon 888 de Qualcomm et le Samsung Exynos 2100, assez proches en terme de caractéristiques mais aussi de puissance et de vitesse ; le Kirin 9000 de HiSilicon, avec ses quatre cœurs Cortex A77, le Dimensity 1200 de MediaTek avec un cœur Cortex-A78 cadencé à 3 GHz et trois autres cœurs A78 cadencés à 2,6 GHz et l'A14 Bionic d'Apple avec une vitesse d'horloge de près de 3 GHz et des cœurs tournant à 2,8 GHz.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article