Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Tech Lab

Galaxy A50 vs Galaxy A70, les deux frères concurrents de Samsung

Samsung Galaxy A50 vs A70

L'année 2019 a été, pour le géant coréen, une année de changements et de nouveautés. Une refonte totale de l’interface Samsung Experience désormais baptisée One UI et le renouvellement de la gamme des Galaxy A avec la multiplication des modèles qui se poursuit en 2020 et en 2021. Un changement de stratégie favorisant le développement des appareils téléphoniques milieu de gamme et permettant au constructeur sud-coréen de se positionner sur différentes tranches tarifaires. Dans sa série de Galaxy A, nous retrouvons de nombreuses références, qui ont plus au moins les mêmes caractéristiques et dont seul le prix nous permet de réellement les différencier.

C’est le cas de nos deux Galaxy A50 et A70, sorties il y a deux ans et qui proposent des fiches techniques avec pas mal de ressemblances notamment avec des design simples mais efficaces dans le noir, le bleu, le orange et le blanc et de grands écrans Super Amoled, bien calibrés et protégés par la technologie Corning Gorilla Glass 3. Côté performances moteurs et logiciels, nos Smartphones sont très bons avec, cette fois, des équipements complètement différents. Le Galaxy A70 embarque un Soc Snapdragon et le Galaxy A50 un Exynos et tous deux sont couplés à l’interface Samsung One UI tournant bien sûr sous Android.

Pour l’endurance de la batterie, les résultats sont aussi très bons comme pour le volet communication et connectivité où nous retrouvons sur les deux modèles : un emplacement pour deux cartes SIM et une microSD, un port USB-C, une prise jack, le Wi-Fi 802.11, le Bluetooth 5.0 et une bonne compatibilité GPS, NFC et 4G LTE. Seule petite déception, les appareils photo qui ne produisent pas toujours le rendu attendu même avec leurs trois modules.

Bons dans l’ensemble, les deux appareils méritent bien une étude plus approfondie de leurs caractéristiques pour découvrir lequel des deux est le meilleur pour nous accompagner au quotidien car au point vu prix de lacement, il n’y a qu’un petit écart d’environ 60 Euros entre eux soit 409 Euros pour le Galaxy A70 et 349 Euros pour le Galaxy A50.

Un Design identique mais des gabarits différents

Lorsque l’on prend en main les deux Galaxy A70 et A50, la première chose qui saute aux yeux est leur inégalité de gabarits. Le premier est un véritable monstre avec son gros poids de 183 grammes et ses grandes dimensions de 164.3 x 76.7 x 7.9 mm ; le second est un peu plus petit avec une hauteur de 158,5 mm et une largeur de 74,7 mm pour un écran de 6,4 pouces. La différence semble négligeable mais en pratique, le A50 est quand même plus agréable en main et plus facile à glisser dans la poche que son grand frère qui, a l’allure d’une mini-tablette, est un peu encombrant pour une utilisation quotidienne mais super pratique pour une lecture facile de tout type de contenus.

Pour le reste, nous retrouvons un design assez classique et simple. A l’avant, un bel et grand écran occupant plus de 85% de la face, une petite encoche en forme de goutte d’eau surplombant la dalle et un capteur d’empreintes digitales en dessous. A l’arrière, une coque unie en verre avec le logo du constructeur au milieu et un triple module photo dans le coin supérieur gauche, accompagné d’un flash. Sur les tranches, ni plus ni moins que la configuration habituelle : un port pour 2 SIM et une MicroSD, des boutons de contrôle du volume et de déverrouillage, un connecteur USB de type C, un haut-parleur et une prise mini-jack 3,5 mm.

Des écrans Amoled, on n’en attendait pas moins

Encore une fois merci à Samsung pour ses magnifiques dalles équipées de l’Oled. Il faut bien l’avouer, cette technologie apporte un véritable plus à notre duo de Smartphones de milieu de gamme. D’un côté, l’A70 propose un écran de 6,7 pouces d’une définition de 2400 x 1080 Pixels et un ratio de 20:9 le démarque des autres. Nous y retrouvons, également, d’excellents angles de vision, des contrastes infinis (Oled oblige), un Delta E de 1,8 et une température des couleurs bien maitrisée de 6851 Kelvins. Pour la luminosité, elle est comprise entre une minimale de 2,1 cd/m² adaptée à la lecture dans l’obscurité et une maximale de 431 cd/m².

De l’autre, le Galaxy A50 n’est pas vraiment différent. Son écran d’une diagonale de 6,4 pouces nous donne une image de qualité. En effet, le confort de lecture sera bon de jour en plein soleil avec une luminosité max de 446 cd/m² et encore meilleur de nuit avec une luminosité min de 1,9 cd/m². Côté colorimétrie, par contre, il va falloir changer les paramètres par défaut et aller plutôt vers un mode « Basique » pour avoir de meilleurs résultats. Avec ce nouveau réglage, le Delta E va baisser à 1,5 et la température des couleurs va se rapprocher de la norme (à 6687 K) pour tirer à notre dalle Super Amoled le rendu idéal.

Des processeurs puissants accompagnés de l’interface One UI

Le Samsung Galaxy A50 embarque une puce Exynos 9610, couplés à une RAM de 4 Go pour une expérience fluide au quotidien quel que soit le nombre et la taille des applications ouvertes. Les jeux gourmands avec de gros graphismes de type ouffissimes, donneront un peu de fil à retorde à la puce graphique Mali-G72 mais pour les autres titres de la Play store comme Dragon Ball Legends et Asphalt Xtrem, c’est du tout bon.

Pour le Galaxy A70, pas d’Exynos maison mais le meilleur Soc des appareils milieu de gamme de 2019, le Snapdragon 675 de chez Qualcomm. Épaulé d’une mémoire vive de 6 Go, ses performances sont bonnes et permettent de naviguer sur le web, de regarder des vidéos, de se connecter aux réseaux sociaux et d’ouvrir plusieurs applications en même temps…sans constater de ralentissements ou de bugs. Avec son GPU Adreno 612 et son grand écran, il peut aussi faire une parfaite console de jeux à conditions, bien sûr, de limiter la qualité des graphismes.

Le constat est donc clair, nos Smartphones ont tous deux des moteurs puissants avec un léger plus pour la puce Qualcomm mais rien d’important pour que cette caractéristique pèse dans la balance si vous devez choisir entre un A70 et un A50. L’un comme l’autre, vous feront profiter des mêmes avantages de fluidité pour les taches simples de tous les jours et des mêmes petites contraintes dans les taches les plus lourdes et difficiles, surtout qu’ils sont accompagnés de la même version de One UI.

En effet, Samsung a troqué la traditionnelle interface (Samsung Experience) devenue un peu vieillotte contre une plus moderne (One UI), plus intuitive et facile à utiliser mais aussi plus complète puisqu’elle propose non seulement un tiroir riche en applications mais aussi le thème sombre pour un maximum d’économie d’énergie et un tas d’autres options.

Un trio de capteurs photo

Les Galaxy A50 et A70 embarquent un module photo à trois capteurs : Un ultra grand angle de 8 mégapixels ouvrant à f/2,4, un de 5 Mpx pour la profondeur des champs et le principal grand-angle de 32 Mpx dans l’A70 et de 25 Mpx dans l’A50 avec un objectif ouvrant à f/1,7. Un équipement certes un peu différent dans le nombre de pixels du capteur principal mais la qualité des clichés et leurs rendus restent tout de même très proches.

De jour, les deux Smartphones capturent de belles photos, détaillées et vives en couleurs. C’est de nuit, quand la lumière vient à manquer, que les faiblesses de nos trios de capteurs se font voir. Les clichés sont, en effet, moins bons dans l’obscurité avec des bruits numériques parfois gênants mais ils restent quand même satisfaisants si l’on considère leur gamme de prix.

Du côté vidéo, l’A70 peut filmer, par défaut, en FHD mais aussi en UHD. Ses enregistrements sont plutôt bons et peuvent même se faire en mode ralenti et hyperlaps. L’A50, quant à lui, n’enregistre qu’en Full HD. Une seule précaution à prendre en filmant : ne pas trop bouger car le stabilisateur optique n’est malheureusement pas de la partie dans les deux modèles.

Pour les selfies, ce sera un capteur de 32 Mpx pour le grand et un de 25 Mpx pour le plus petit. Mais au final, les deux capteurs photo avant remplissent bien leur mission même en mode portrait.

Une endurance impressionnante donne l’avantage au Galaxy A70

Pour le volet endurance, le Galaxy A70 a, là, un bel avantage sur son petit frère. Grace à sa grande taille, il embarque une puissante batterie de 4500 mAh qui peut lui permettre de tenir jusqu’à presque 3 jours sans s’épuiser avec une connexion internet, des vidéos et des jeux. Pour une recharge complète, il vous faudra compter environ deux heures de temps avec le bloc d’alimentation de 25W.

Le Galaxy A50 propose, quant à lui, une batterie de 4000 mAh qui pourra tenir 2 jours si vous l’utilisez avec modération et juste un peu plus d’une journée si vous êtes un accros de votre mobile intelligent. Son avantage est qu’une fois à plat, il vous faudra moins de 2 heures pour le recharger à bloc grâce à sa compatibilité avec la charge rapide.

Conclusion de notre face à face. Si vous êtes un amateur des grands écrans et des Smartphones puissants et au top de l’endurance, optez pour le Galaxy A70. Il coute 60 Euros de plus mais offre exactement ce qu’il faut pour répondre à vos attentes. Si, par contre, vous voulez juste un petit mobile, pratique, bon partout sans faire d’étincelles, le Galaxy A50 sera parfait pour vous. Son rapport qualité/prix est excellent.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article