Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Tech Lab

Huawei a déposé le plus de brevets en 2019 au niveau de l'Office européen des brevets

L'Office européen des brevets (OEB) basée à Munich en Allemagne a publié le classement des brevets pour l'année 2019. Les données rendues publiques montrent que les officiers ont reçu au total de plus de 181 000 demandes de brevet l'année dernière. Ce chiffre représente une augmentation de 4% par rapport à l'année 2018. Les demandes de brevet chinoises ont augmenté de 29,2% et représente 12247 demandes au total. Par conséquent la chine se classe quatrième derrière les États-Unis, l'Allemagne et le Japon qui occupent respectivement les trois premières places.

Cela étant dit, en termes de marques individuelles, Huawei occupe la première place parmi toutes les marques avec un total de 3524 demandes de brevet. Samsung et LG les deux firmes sud coréennes se sont classés deuxième et troisième avec respectivement 2858 et 2817 brevets.

En janvier 2019, l'Office d'État de la propriété intellectuelle a publié des données indiquant que le nombre de demandes de brevet d'invention chinois était de 14,01 millions. Sur ce chiffre massif, seuls 453 000 brevets ont été approuvés. Les données ont également montré que le nombre de brevets d'invention accordés en Chine en 2019 a augmenté de 4,8% en un an et que le nombre de marques déposées a connu une croissance de 27,9% d'une année sur l'autre.

A LIRE : Huawei s'attend à une baisse de 20% sur les ventes de Smartphones pour 2020

En 2019 également, les trois principales sociétés nationales (hors Hong Kong, Macao et Taïwan) en termes d'approbation de brevets étaient: Huawei Technologies (4510 brevets), China Petroleum & Chemical Corporation (2883 brevets), OPPO Guangdong Mobile. (2614 brevets).

L'ascension de Huawei dépend de l'énorme investissement de la société en R&D, qui se traduit dans le nombre de demandes de brevet. La société aurait dépensé 15,3 milliards de dollars en R&D en 2018. Cela a peut-être augmenté l'année dernière, mais nous ne pouvons pas dire si le géant chinois réduira ses investissements cette année face à la pression politique des du gouvernement américain et à l'épidémie du coronavirus COVID-19.

VOIR : EPO

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article